Libre-service pour les utilisateurs

Utilisez un Application Store en ligne pour augmenter la productivité des utilisateurs et du personnel informatique

Transformation des activités administratives

Dans le secteur public, de fortes contraintes budgétaires forcent les services informatiques des organismes publics à simplifier la gestion des postes de travail, à réduire les coûts et à adopter des technologies innovantes. Outre les pressions de compression des coûts, les services informatiques du secteur public doivent également faire face à une nouvelle tendance : la consumérisation de l'informatique.

Les consommateurs étendent leur utilisation des ordinateurs de bureau, des ordinateurs portables, des smartphones et des tablettes à la maison. Cette expérience est en train de changer les attentes des utilisateurs qui souhaitent désormais accéder aux services métiers. Les employés du secteur public attendent le même accès en libre-service aux services informatiques professionnels, où qu'ils soient, quel que soit l'appareil qu'ils utilisent. En conséquence, les services informatiques du secteur public s'organisent afin d'adopter, de gérer et de sécuriser un nombre croissant d'appareils mobiles, physiques et virtuels pour soutenir la productivité des utilisateurs sans accroître les coûts d'exploitation ou la complexité administrative. Pour relever ce défi, les services informatiques doivent opérer une évolution fondamentale par rapport à l'informatique statique et reposant sur des infrastructures, en s'orientant vers un modèle centré sur l'utilisateur, qui organise les services en fonction des utilisateurs et de leurs exigences à tout moment.

Lorsque les responsables informatiques du secteur public mettent en œuvre ce changement, ils doivent étudier de manière plus approfondie les demandes ponctuelles de logiciels. Dans de nombreux organismes publics, les employés doivent remplir des formulaires et attendre que leurs demandes passent par des processus d'approbation manuels. Cela peut prendre des semaines pour que le processus soit terminé et pour que le service informatique installe le logiciel. Les utilisateurs souhaitent une approche plus simple et plus rapide.

Comme les services informatiques, les équipes de support utilisent des outils de déploiement logiciel traditionnels pour installer les logiciels. Ces outils fonctionnent bien pour la distribution de nouvelles applications ou le déploiement de mises à jour en bloc sur des milliers d'ordinateurs, mais ils ne sont pas particulièrement efficaces pour les demandes ponctuelles. Un service informatique moyen met 133 heures pour traiter 1 000 demandes ponctuelles de logiciels à l'aide de ces outils.

De nombreux services informatiques du secteur public estiment que les logiciels en libre-service les aident à surmonter les défis liés au traitement des demandes ponctuelles de logiciels. En utilisant une solution logicielle en libre-service, un service informatique peut créer un Application Store d'entreprise permettant aux employés de parcourir un catalogue en ligne et de commander des applications en les ajoutant à un panier. Une fois la commande terminée, l'exécution se fait automatiquement, sans aucun effort supplémentaire de la part du personnel informatique.

Bonnes pratiques en matière de logiciels en libre-service

Les bonnes pratiques en matière de logiciels en libre-service s'orientent autour de trois domaines clés : gestion des demandes de logiciels, libre-service pour les utilisateurs et gestion des actifs logiciels.

  • Gestion des demandes de logiciels
    Gérer un catalogue en ligne est d'autant plus simple lorsque les administrateurs peuvent s'appuyer sur des modèles pour ajouter, modifier et supprimer du contenu. Les modèles permettent d'augmenter la productivité du personnel informatique. La flexibilité du contrôle du processus d'approbation est également essentielle. Par exemple, la possibilité de spécifier l'approbation par tous les membres d'une liste, par un approbateur de la liste ou par un approbateur de chaque niveau d'une liste, fournit au personnel informatique du secteur public la flexibilité nécessaire pour configurer une solution conformément aux politiques des organismes. Gérer efficacement les demandes de logiciels nécessite d'avoir de la visibilité sur tous les aspects du processus de demande et d'exécution. Un historique complet des demandes, des approbations, des installations et des achats fournit un journal d'audit pour le suivi des licences logicielles et la mise en conformité avec les réglementations. Ces informations sur la gestion améliorent les prises de décision.
  • Libre-service pour les utilisateurs
    Selon les bonnes pratiques, il convient de proposer un catalogue complet d'applications en libre-service en utilisant un workflow personnalisable et la gestion des approbations. Les commandes en ligne doivent être claires et simples pour les employés. Effectuer une commande à partir du catalogue doit déclencher un processus d'exécution automatisé de bout en bout incluant : le cycle d'approbation, la gestion des licences, la distribution des logiciels, la vérification de l'installation et la gestion d'un journal d'audit détaillé. Adapter le catalogue pour chaque utilisateur facilite la navigation et permet aux services informatiques de disposer de contrôles renforcés sur l'accès aux logiciels.
  • Gestion des actifs logiciels
    Accéder aux données des actifs logiciels est essentiel pour optimiser l'utilisation des logiciels. Les informations telles que le coût de l'application, le nombre total de licences, le nombre de licences utilisées, et les données de mesure des logiciels aident les services informatiques du secteur public à limiter les coûts. Par exemple, le fait de pouvoir accéder aux données de mesure des logiciels permet aux services informatiques de récupérer des licences et d'effectuer des campagnes de recyclage pour éviter les dépenses excessives. Le personnel informatique peut également s'appuyer sur ces données pour générer des notifications automatiquement lorsque des licences inutilisées doivent être fournies pour une application donnée.

Le grand saut

Pour les organismes publics qui recherchent un mode de distribution idéal pour les applications de bureau, un Application Store d'entreprise peut s'avérer idéal. Un Application Store répond aux attentes des utilisateurs en leur proposant un système convivial et leur apporte l'expérience client qu'ils recherchent en matière d'accès aux services informatiques sur leur lieu de travail. Il permet également d'économiser des centaines d'heures de travail pour le service informatique, consacrées à la préparation des applications en réponse aux demandes ponctuelles de logiciels.