Virtualisation logicielle

Transformer et promouvoir l'innovation tout en gérant efficacement les coûts informatiques

Préparez les applications destinées à la virtualisation pour un coût minime et un gain de temps considérable

Les DSI de l'administration publique considèrent la virtualisation logicielle comme un moyen de réduire les coûts informatiques et énergétiques tout en augmentant leur capacité à transformer et à moderniser leur infrastructure informatique. Nombre d'entre eux mettent en place cette stratégie même si le coût d'investissement dans des applications n'a pas été pleinement évalué. Comment pouvez-vous préparer efficacement et rapidement des centaines, voire des milliers d'applications indispensables à une mission sur les plates-formes de virtualisation logicielle comme Microsoft App-V, VMware ThinApp, Citrix XenApp et autres ?

Même si la virtualisation logicielle était à l'origine un moyen permettant de traiter les conflits d'application, sa popularité grandit car elle constitue un modèle alternatif de déploiement de logiciels. Les responsables informatiques apprécient la virtualisation logicielle, car la distribution des applications a désormais un rôle stratégique et qu'elle permet de déployer efficacement et à un faible coût les logiciels dont les utilisateurs ont besoin sans avoir à installer et à effectuer la maintenance de chaque application sur chaque périphérique client. Plus de sécurité et de contrôle. Les développeurs apprécient la virtualisation logicielle, car ils n'ont plus besoin de composer avec les difficultés associées à l'écriture de code en conflit avec les anciennes applications installées.

Virtualisation logicielle : démarrer avec un plan

La virtualisation logicielle commence par l'évaluation des besoins actuels et futurs. Les technologies de virtualisation sous-jacentes sont si différentes que chaque application peut s'avérer complètement unique. Naturellement, vous pouvez hésiter à démarrer un nouveau projet qui demandera du temps et des efforts pour le personnel informatique dont les effectifs sont limités. Les avancées de la technologie de packaging automatisé permettent toutefois de préparer les applications pour la virtualisation logicielle pour un coût minime et en faisant des économies de temps considérables. Cela peut permettre de remonter un projet de virtualisation logicielle dans la liste des initiatives stratégiques.

Lorsque vous évaluez une stratégie de virtualisation logicielle et que vous élaborez votre plan, tenez compte des aspects essentiels suivants :

  • Exploitez ce que vous possédez déjà
    La plupart des départements et agences disposent de nombreuses applications héritées déjà converties en MSI et qui devront être reconverties pour la virtualisation logicielle. Vous voulez éviter d'y consacrer trop de temps.
  • Assurez la fiabilité des applications virtualisées
    Vous ne voulez pas prendre le risque que le passage à la virtualisation logicielle brise ce qui fonctionne déjà. Si vous avez besoin de réduire le temps nécessaire pour préparer, modifier et tester les applications virtuelles, vous devez également optimiser la réussite des déploiements.
  • Identifiez les applications à virtualiser
    Savoir quelles applications sont les mieux appropriées pour la conversion permet de gagner un temps considérable. Une évaluation pré-conversion peut vous aider à prendre la bonne décision rapidement. Ces informations peuvent aussi être utiles si vous prévoyez une migration vers Windows 7 32 bits ou 64 bits puisqu'en associant une migration Windows 7 à un projet de virtualisation logicielle, vous pouvez obtenir une infrastructure de postes de travail optimisée.
  • Minimisez les courbes d'apprentissage
    Les outils natifs ou tiers pour la création d'applications virtuelles peuvent s'avérer difficiles à utiliser ou offrir des fonctionnalités limitées. Ils ne seront peut-être pas facilement adoptés ou nécessiteront une formation complémentaire non prévue au budget. L'utilisation d'un outil familier de packaging de logiciels accélère les temps de migration.

Bonnes pratiques : utiliser des solutions non liées à un fournisseur

Si vous êtes encore indécis à propos de votre plate-forme virtuelle, vous pouvez éliminer certaines des difficultés mentionnées ci-dessus avec un outil de packaging de logiciels qui prend en charge divers fournisseurs de virtualisation logicielle. Cela vous permettra de choisir la technologie de virtualisation logicielle la mieux adaptée à vos besoins actuels, sans vous lier au produit du fournisseur concerné dans l'avenir.

Ressources supplémentaires :