Tirer profit de la virtualisation

Mettre en œuvre le système adéquat de gestion des licences logicielles peut vous permettre de tirer profit de la virtualisation logicielle

Déterminer à quel moment il convient de mettre en place la virtualisation logicielle pose de sérieux défis commerciaux pour les éditeurs de logiciels. Certains fournisseurs de logiciels considèrent la virtualisation comme une simple tendance, tandis que d'autres estiment qu'il s'agit d'une opportunité de générer de nouveaux revenus. Quoi qu'il en soit, la virtualisation améliore l'efficacité de la gestion, donc c'est une valeur ajoutée pour les clients et cela garantit que l'entreprise peut monétiser pleinement une opportunité.

Concernant la virtualisation logicielle, il n'y a pas de réponses faciles. En fait, une enquête sur les tendances de la virtualisation logicielle des fournisseurs de logiciels menée par Flexera Software indique que les deux principaux problèmes liés à la gestion des licences pour les éditeurs de logiciels concernent la gestion des licences et des droits pour les utilisateurs qui utilisent leurs applications logicielles dans des environnements virtuels. Si elles ne prennent aucune mesure spécifique, de nombreuses personnes interrogées risquent des pertes de revenu en raison de la conformité et du piratage.

Si vous êtes comme la plupart des éditeurs de logiciels, vous n'avez probablement pas encore trouvé de solution à la question de la virtualisation logicielle. Vous savez que vos clients professionnels envisagent d'utiliser, ou utilisent déjà, des environnements virtualisés et vous pensez qu'il existe des moyens pour accroître les revenus. Vous devez mettre en place une stratégie appropriée pour gérer la gestion des licences pour les logiciels s'exécutant dans des environnements virtuels.

Vos clients sont en train de virtualiser les logiciels : êtes-vous prêt ?

La virtualisation des applications ne cesse de progresser au sein des entreprises et les éditeurs de logiciels doivent élaborer et communiquer des stratégies de gestion des licences logicielles qui tiennent compte de l'impact de la virtualisation sur les serveurs de licences et les applications. La virtualisation des serveurs a dépassé la phase d'adoption précoce et constitue désormais une opportunité commerciale stratégique. En fait, les analystes indiquent que plus de 2/3 des services informatiques d'entreprise adopteront une certaine forme de virtualisation des serveurs dans les prochaines années.

La virtualisation logicielle commence par une installation réussie

L'expérience logicielle se construit ou est détruite au moment de l'installation de l'application sur l'ordinateur. Dans les environnements virtualisés, les complexités sont croissantes. Le fait de pouvoir garantir la réussite des installations de votre logiciel, que ce soit dans un environnement Windows traditionnel ou un environnement virtuel comme Microsoft App-V, VMware ThinApp, vous permet de réduire les coûts de support technique associés aux problèmes d'installation et d'améliorer la satisfaction globale du client.

Respect des contrats de licence logicielle : protéger les revenus dans les environnements virtuels

Il existe plusieurs façons de protéger les revenus et d'assurer la conformité des licences logicielles lorsque vous permettez à vos logiciels de s'exécuter sur diverses plates-formes virtuelles (Microsoft App-V, Citrix X) par le biais de logiciels virtualisés. Pour protéger les revenus et développer votre activité, vous devez d'abord penser différemment et élaborer de nouvelles stratégies de mise sur le marché. Questions à traiter :

  • Comment protégez-vous les revenus tirés des logiciels dans un monde virtuel ?
  • Comment permettez-vous aux clients d'installer vos logiciels avec succès dans leurs environnements virtuels ?
  • Comment détectez-vous si un client exécute votre logiciel de façon inappropriée dans un environnement virtuel ?

Recherchez des solutions qui garantiront la conformité (liaison matérielle, gestion des licences par UC, gestion des licences de base par UC, instance par système d'exploitation, gestion des licences par utilisateur). Le choix que vous effectuerez dépendra de votre stratégie de mise sur le marché, de votre stratégie globale de virtualisation logicielle, et de la façon dont vous souhaitez collaborer avec les clients à l'avenir.